Jardin : comment créer et bien utiliser un compost ?

Le compost est à la fois économique et écologique. En effet, il permet non seulement d’éviter les allers-retours à la déchetterie pour se débarrasser de vos déchets de jardin ou de cuisine, mais aussi permet de recycler ses déchets en participants à la protection de l’environnement. Mais qu’est-ce que le compost ? Comment créer le compost ? Comment utiliser un compost ?

Qu’est-ce que le compost ?

Le compost est le résultat d’un mélange de matières animales (les vers rouges de fumier) et végétales (champignons microscopiques, bactéries, levures) en décomposition. Dans le bois, une plante se fane et meurt en se décomposant sur le sol. Ainsi, la terre se régénère, à l’aide des déchets végétaux devenus terreau. C’est ce qui fournit une agréable odeur de tourbe et de terre noire. Beaucoup de gens le considèrent à tort, comme un engrais. Le compost renforce effectivement le sol et l’aide à retenir les nutriments indispensables, comme les engrais. Toutefois à la différence des engrais, il améliore aussi la stabilité du sol et sa structure. Le compost est donc, plus qu’un engrais et un amendement facile à obtenir.

Comment créer le compost ?

Il existe plusieurs méthodes pour créer un compost : compostage en tas, compostage en surface et compostage en silo. Peu importe la méthode choisie, trois règles doivent être suivies pour réussir son compost : mélanger, aérer et humidifier. Attention à n’utilisez que des déchets organiques, c’est ce qu’on appelle le compostage domestique.

Pour commencer le processus de fermentation, il faut mélanger régulièrement les déchets pendant les deux premiers mois. Alterner à chaque fois que vous ajoutez les déchets secs (paille, feuilles mortes…), et déchets humides (gazon, herbes…). Chaque couche de matière organique ne peut pas dépasser 20 cm. Il faut ensuite aérer régulièrement le mélange, car cela évite que les matières ne pourrissent entre elles et apporte l’oxygénation indispensable au mélange. L’humidité d’un compost doit être comme une éponge pressée. Si l’humidité ne suffit pas, les micro-organismes décèdent et la transformation se stoppe. Dans le cas contraire, cela engendre un manque d’aération qui arrête le processus.

Comment utiliser un compost ?

Le compost est prêt lorsqu’il donne une odeur un peu particulière, un peu comme celui que l’on sent dans la forêt et ses couleurs devient sombre ou noir au bout de 4 à 6 mois, parfois un peu plus longtemps. Le compost peut s’utiliser pour toutes les plantations du jardin, ou presque. Il s’utilise notamment durant la période de croissance des plantes. Vous pouvez l’utiliser également dans vos plantations de légumes du potager, d’arbres fruitiers, de plantes en pot ou de gazon. En claire tous les végétaux peuvent profiter de ses apports nutritifs. Ne modérez pas le compost afin qu’il améliorer durablement vos sols.

Blanchir un vêtement naturellement, sans produits toxiques
DMC, MLC, DLUO : bien lire les étiquettes de consommation