Qu’est-ce qu’on peut faire avec les déchets ?

Il existe de nombreuses sources de déchets. Les industries minières, de la construction, de l’automobile et du nucléaire génèrent des déchets qui nécessitent un traitement particulier. De nombreuses autres substances, comme les ordures ménagères, les matières combustibles ou périssables, peuvent être récupérées ou recyclées sous forme d’énergie par incinération ou méthanisation.

Comment trier et recycler ?

Commencez par les matières recyclables. D’abord, sachez qu’il existe une liste des déchets pouvant être recyclés. Il s’agit entre autres :

  • Boîtes (boîtes à pâtes, à gâteaux, à pizza, etc.) : qui ne sont pas trop sales ou trop humides
  • Papier (journaux, magazines, flyers) : toujours recyclable. Les seules exceptions sont le papier photo et le papier peint, car ils sont laminés et bénéficient de traitements spécifiques non recyclables
  • Acier et aluminium (canettes, barquettes, aérosols), mais les feuilles d’aluminium trop fines et les capsules de café ne peuvent pas être recyclées
  • Briques alimentaires (soupe, lait, crème, etc.) généralement constituées d’un mélange de carton, d’aluminium et de polyéthylène

Tous ces matériaux sont systématiquement recyclés. Vous pouvez également consulter www.recyclingdesign.be pour vous guider. Par conséquent, vous pouvez toujours mettre ces ordures dans la poubelle « recyclable ». Pour avoir plus d’information, veuillez cliquer sur ce lien www.recyclingdesign.be.

Réussir son recyclage : le plastique, ce n’est pas automatique

Deuxièmement, veuillez noter que de nombreuses choses que vous considérez comme « recyclables » ne le sont pas réellement. En effet, seule une petite partie de vos déchets est réutilisable, y compris les matériaux généralement considérés comme de ce type. Pourquoi ? C’est simple, car pour être recyclé, le matériau doit répondre à certains critères. Par exemple, il doit être suffisamment épais, posséder une composition et une température de fusion spécifiques.

Le plastique est un bon exemple. Les gens pensent généralement que les plastiques sont recyclables, mais ce n’est pas le cas. Il existe des dizaines de plastiques : souples, rigides, opaques ou transparents, fins ou épais… Contrairement aux idées reçues, la plupart d’entre eux ne sont pas réutilisables. En effet, seul le plastique utilisé pour fabriquer les bouteilles et autres flacons est généralement recyclé. Cela signifie que vos bouteilles d’eau, de lait, d’huile et de shampoing sont recyclables, mais pas les gobelets en plastique, les assiettes en plastique ou les barquettes en plastique ne le sont pas. Si vous souhaitez connaitre la liste de tous les déchets recyclables, visitez www.recyclingdesign.be et découvrez les conseils de certains experts.

Et pour le reste ? Comment le trier et le recycler ?

Chacun trie ses déchets pour participer au recyclage, ou presque. Selon les données de l’Observatoire des Gestes du Tri, 87 % des Français ont déclaré qu’ils feraient un classement. Cependant, moins de la moitié sont systématiquement triés d’ailleurs, la plupart d’entre eux auront des erreurs de tri lors de la procédure.

Seulement 67 % des déchets ménagers sont recyclés. Sinon, c’est simple : la plupart des déchets sont jetés avec vos ordures ménagères habituelles. La plupart des emballages alimentaires en plastique ou en polystyrène, les films plastiques, le papier d’aluminium, le verre de table cassé ou encore les boîtes en carton trop abimées sont des déchets non recyclables. Dans ce cas, ils doivent être mis dans la poubelle « aléatoire » à moins que votre municipalité ne s’implique dans le développement de la filière, notamment des nouveaux plastiques (à Paris et dans d’autres grandes villes).

Il en est de même pour les déchets alimentaires qui n’ont actuellement pas de filière générale spécifique. Cependant, ils peuvent être triés pour faire du compost (très utile si vous avez un jardin). Quelle que soit votre connaissance du secteur, visitez www.recyclingdesign.be pour dénicher des conseils pratiques qui serviront à réduire vos déchets ménagers efficacement.

Les risques encourus pour un dépôt sauvage d’ordures ?
Comprendre les objectifs du grenelle de l’environnement