Quels sont les avantages de l’agriculture biologique ?

agriculture biologique

Les produits de l’agriculture biologique sont facilement reconnaissables. Ils possèdent le label « AB » pour les produits commercialisés en France. Des organismes agréés décernent ce label aux agriculteurs respectant certains critères de production. Parmi ces critères se trouvent le désherbage mécanique, le respect des jachères, l’alternance des cultures ou l’utilisation d’engrais naturels. Ce label a été créé en 1990.

L’agriculture biologique, bénéfique pour l’environnement

Même si l’agriculture biologique implique une lourde charge de travail, elle est avantageuse sur certains points comme le respect de l’environnement, la qualité des produits, la consommation en eau et en énergie moins importante ou la non-utilisation des intrants chimiques.

Comparée à l’agriculture conventionnelle actuelle, l’agriculture biologique n’utilise pas des organismes génétiquement modifiés. C’est un mode de production loin de l’utilisation des intrants chimiques ou des fertilisants de synthèse. Avec ce type d’agriculture, aucun pesticide ou herbicide ne sera alors utilisé. En revanche, l’agriculture biologique est une agriculture durable favorisant la rotation des cultures. Elle permet aussi de recycler des matières premières de manière naturelle. Les rendements peuvent être améliorés avec ce type d’agriculture tout en respectant l’environnement. Le respect de l’environnement, devenu un sujet important depuis quelques années. Le mieux est alors de manger bio pour avoir une meilleure santé, mais aussi pour préserver l’environnement. Dans leurs exploitations, les engrais chimiques et les pesticides sont bannis par les acteurs de l’agriculture biologique. Les fruits et légumes sont alors cultivés naturellement sans avoir recours à des produits qui peuvent être mauvais pour votre santé. La pollution de la planète pourra alors être évitée. Les nappes phréatiques et les sols pourront être mieux préservés. Pour d’autres informations, en ce qui concerne l’agriculture durable, cliquez dessus.

Choisir l’agriculture biologique pour préserver la santé

Pour votre santé ainsi que pour la planète, consommer des produits bio sera très avantageux. Aucun fertilisant artificiel, d’OGM ou de pesticides chimiques ne seront utilisés dans l’agriculture biologique. De nombreuses personnes adoptent l’agroécologie comme mode de vie depuis quelques années en ayant conscience des dangers de l’agriculture conventionnelle. Le développement durable, la biodiversité, le bien-être animal et le retour au naturel pourra être incarné lorsque vous consommez bio. Le plus important sera la préservation de la santé. Les produits utilisés dans l’agriculture conventionnelle comme les engrais chimiques ou les pesticides peuvent causer un cancer. Pour éviter d’avoir des problèmes de santé, il vous faudra alors ne consommer que des produits provenant de l’agriculture biologique. À noter qu’avant de manger des fruits ou des légumes, il sera toujours nécessaire de bien les nettoyer. Pour le cas de la France, de plus en plus de personnes choisissent la consommation de produits biologiques selon les statistiques. Une croissance annuelle de 10 % en moyenne a été enregistrée. L’État a même débloqué des fonds de plus de 10 millions d’euros pour transformer les exploitations agricoles conventionnelles en exploitations plus biologiques.

Avoir de meilleurs goûts avec les produits issus de l’agriculture biologique

En choisissant de consommer bio avec l’agriculture responsable, vous pourrez bénéficier de meilleurs goûts de fruits et de légumes. Les fruits et les légumes issus de l’agriculture biologique ont plus de goût comparé aux fruits et légumes issus de l’agriculture conventionnelle. Les OGM ou Organismes génétiquement modifiés utilisés dans l’agriculture conventionnelle ainsi que les produits chimiques servent à obtenir plus de produits en quantité, mais pas en qualité. La perte de goût avec ces produits issus de l’agriculture conventionnelle est causée par les conditions défavorables, car les fruits et les légumes ne muriront pas naturellement. Ils ne pourront pas bénéficier de tout ce qu’ils auront besoin pour leur croissance comme les rayons du soleil par exemple. Les sols où les produits se trouvent seront contaminés par des produits chimiques, ce qui altèrera la qualité des eaux.

Le réchauffement climatique et ses conséquences sur l’écosystème et la planète
Se faire aider pour se séparer de ses affaires