Se renseigner sur la collecte des déchets de soins médicaux

Déchets de soins médicaux

Pour la gestion et la collecte des DARSI, il y a des lois et règlementations strictes préétablies. On remarque surtout une exigence vis-à-vis des conditionnements des déchets, du transport, de la traçabilité ainsi que d’autres modalités d’entreposage. Il y a aussi des normes sur l’hygiène et la sécurité ainsi que sur les conditions de travail. Vous devez connaitre toutes les règles pour ne pas avoir de problèmes.

Le triage des DASRI

Les déchets qui viennent des activités de soins ne doivent pas être jetés à la poubelle. Ils doivent être triés pour ne pas nuire à la santé et pour respecter l’environnement. Effectivement, il ne devrait pas y avoir de déchets à risques toxiques, infectieux ou chimiques dans les poubelles classiques. Le triage garantit la sécurité.

Ainsi, il ne faut pas combiner :

  • Les déchets dangereux comme les médicaments non utilisés, les déchets issus des traitements de cancer, les pièces anatomiques
  • Les objets ayant été en contact avec du sang ou avec d’autres liquides biologiques
  • Les déchets mous comme les compresses et les pansements
  • Les déchets anatomiques humains
  • Les matériaux tranchants, piquants et coupants comme les ciseaux et les couteaux

Il est obligatoire de respecter quelques points au moment du triage. Vous devez garantir la sécurité de tous ceux qui travaillent sur le projet, vous devez respecter toutes les règles d’hygiène pour éviter qu’il y ait des risques de propagation de virus par exemple. Par ailleurs, il est important d’éliminer tous les déchets en suivant les règlementations imposées par les spécialistes. Enfin, veillez à protéger l’environnement lors de votre collecte de dasri.

Le conditionnement et l’entreposage des DASRI

Lors de la collecte, il faut mettre chaque déchet de soins médicaux dans les emballages qui leur conviennent. Il y a des paquets pour chaque type de produit selon leur condition de productions ainsi que leurs spécificités externes et internes.

Ainsi, il faudra mettre les déchets liquides dans des bidons ou fûts spéciaux pour DASRI liquide. Pour les déchets tranchants, coupants et piquants, il y a des boîtes à aiguilles ou des mini collecteurs. Toutefois, vous pouvez aussi les mettre dans des bidons ou fûts en plastiques. Les déchets mous doivent être rassemblés dans des sacs en plastiques ou dans des cartons selon votre adéquation. Enfin, les emballages rigides et étanches conviennent aux pièces anatomiques.

Pour l’entreposage, il faut tenir compte du délai maximal et des conditions de stockages. Si vous deviez jeter plus de 100 kg de DASRI par semaine, chaque collecte devrait se faire en moins de 72 heures. Si vous en avez entre 15 kg et 100 kg, il faut faire le tri toutes les semaines. Pour les DASRI de 5 kg, la collecte doit s’espacer de 1 mois et pour les moins de 5 kg, ce sera pour 3 mois. Quand vous les disposez dans vos entrepôts, ils doivent être placés à l’abri d’une source de chaleur et à l’écart du grand public. Les locaux doivent être sécurisés, bien aérés et ventilés. Ils doivent être aussi facilement lavables et protégés contre les intempéries.

Comment trouver une entreprise de collecte

Il y a des entreprises spéciales qui font la collecte des DASRI. Pour les trouver, il y a deux solutions possibles. L’une consiste à demander directement à vos connaissances qui ont aussi ce problème et qui sollicite l’intervention d’une entreprise pour s’en débarrasser. L’autre solution consiste à faire directement la recherche sur internet.

La recherche en ligne est plus avantageuse si vous voulez un résultat immédiat. Pour cela, il vous suffit de connecter sur un moteur et insérer « entreprise de collecte de DASRI + votre ville ». Vous obtiendrez du résultat en moins d’une seconde, mais restez vigilant sur les arnaqueurs.

Suivre une formation pour obtenir un bachelor développement durable
Qu’est-ce qu’on peut faire avec les déchets ?