Vente en ligne de cahier réutilisable et écologique

cahier réutilisable

Si vous êtes soucieux sur l’environnement et souhaité y contribuer pour ça préservation, le cahier réutilisable est faite pour vous. Ce cahier nouveau génération est fait un papier non-ordinaire. Elle se veut minimaliste dans sa conception et sa réalisation en plus d’êtres écologique. Elle applique exactement la devise : rien ne se perd, tout se transforme.

Le principe du cahier

Face à la crise climatique omniprésent, les entreprises essaient, mis surtout doivent s’adapter aux modifications qui s’imposent. Cela est actuellement une urgence. En termes d’utilisation de papier, en France chaque année, plus de 10 millions de tonnes sont consommées. En moyenne, un employer utilise environs 80 kilos de papier par an. Et même si tout ce papier peut être recyclé, le papier réutilisable peut faire beaucoup mieux. En plus d’être recyclable à l’infini, son système de fabrication lui permet de bannir définitivement l’usage unique, comme celle des papiers ordinaires. Mais comment ? Si son utilisateur écrit sur ce papier à l’aide d’un stylo à gel ou friction, elle aura la possibilité de l’effacer, de le réécrire et encore de l’effacer, et ainsi de suite, à sa propre guise. En effet, ce papier peut être utilisé jusqu’à 1000 fois. Vous pouvez alors obtenir un cahier de note effaçable. La particularité de ce produit permet de promouvoir un développement durable. Pour voir d’autres informations, vous pouvez visiter www.eco-notebk.com.

Des atouts considérables

En tout premier lieu, sa fabrication est innovante et préserve l’environnement. Pour le concevoir les entreprises n’ont pas besoin d’abattre le moindre arbre, ni d’utiliser une quantité astronomique d’eau. Il faut savoir que pour obtenir un kilo de papier ordinaire, 500 litres d’eau mélangée avec 3 kilos de bois sont nécessaires. En plus, sa fabrication s’avère polluante puisqu’il faut utiliser le chlore pour blanchir les papiers. Certes, les entreprises qui fabriquent les cahiers réutilisables utilisent de l’eau, mais c’est pour le refroidissement des machines. L’eau circule alors en circuit fermé. Quant aux papiers réutilisables, les matières premières sont les suivantes : de la poudre de pierre et du polyéthylène.

  • La poudre de pierre : elle est broyée pour extraire des carbonates de calcium, celle qui est utilisée pour la fabrication du papier. Il faut préciser qu’aucune carrière n’est nécessaire pour obtenir ce composant. Le carbonate de calcium étant présent sur plusieurs déchets comme celle des chantiers.
  • Le polyéthylène à haute densité ou PEHD : ceci est une résine simple et peu cher à fabriquer. Il est aussi recyclable et surtout, il est non toxique pour ses utilisateurs et l’environnement. C’est pour cela que le PEHD est utilisé dans le domaine de la cosmétique, des produits alimentaires et de la santé.

Le résultat final donne un papier résistant à l’eau et difficilement déchirable grâce à l’utilisation de la pierre. Même au cas où vous aurait renversé votre thé ou votre jus dessus par accident, le cahier ne présentera la moindre trace. En plus de tout cela, il est insensible aux champignons, cafards et mites. Le papier est aussi biodégradable.

Son impact économique

Grâce à son système innovant, se procurer du cahier réutilisable est un investissement à long terme. En plus, le prix d’achat de ces cahiers n’est pas exorbitant. Son coût de production n’est d’ailleurs pas si cher que vous pourrait la pensée. Les entreprises peuvent alors les vendre avec un prix bien plus avantageux que le raisonnable. Les parents d’élève pourraient donc être attirés par cette innovation. Les entreprises pourraient également s’intéresser par ce papier. Sachant que les grandes majorités des déchets de bureau sont les papiers ordinaires. Se procurer de ce matériel pourrait diminuer de façon considérable les dépenses d’une entreprise. Au final, ce support devient un équipement économique pour tous ces utilisateurs.

Comment choisir son sac éthique et écoresponsable ?
10 conseils pour devenir une entreprise zéro déchet